L’histoire de Trélon est liée à l’histoire tourmentée de son château

 Trélon – 59132 
2978 habitants
Les Trélonais
A voir : L’Eglise
L’Atelier Musée du Verre

L’Histoire

C’est une localité sans doute très ancienne car on y a retrouvé des tuiles, des débris d’origine romaine et des médailles d’Auguste et de Domitien. Son histoire est liée à l’histoire tourmentée de son château. Trélon appartient dès le XI e siècle à la famille d’Avesnes. Le château fut construit par Nicolas d’Avesnes. Des dates se succèdent, long inventaire de sièges, de destructions, de reconstructions, tour à tour français, bourguignon, espagnol, le château et les environs sont bien malmenés. Les habitants qui survivent aux destructions, aux pillages doivent faire face aux famines et à la peste. 1478 assiégé par Jean de Luxembourg. 1543 assiégé par François 1er. 1552 Henri II reprend le château tombé entre temps aux mains de brigands. 1637 assiégé par Turenne. 1651 assiégé par le général Rose.

En 1659 le canton de Trélon devient définitivement français après le traité des Pyrénées. Au XVI e siècle, Louis baron de Mérode épouse Louise de blois, dame de trélon. Le château actuel est toujours habité par la famille de Mérode, il est érigé sur l’emplacement de l’ancien château. Le château fut reconstruit en1704, détruit en partie lors de la révolution il fut transformé vers 1860 selon le style Louis XIII. Les services rendus à la Belgique par la famille de Mérode lui valut de se voir décerner le titre de ” princes ” en 1929 par le roi Albert 1er.

Les Sites

l’église souvent remaniée mais dont les premières pierres datent de 1578. L’escalier ” royal ” qui donne à Trélon une allure médiévale. Le couvent des Carmes fondé en 1625 par Philippe-Eugène de Mérode, il est devenu hospice et maison de retraite en 1933. Un kiosque à danser. L’atelier- musée du verre  est consacré à l’activité verrière. Il est installé dans l’ancienne verrerie Parant, sont à voir : un four circulaire Boetius du XIXe, un four Stein de 1920, des bouteilles, des flacons et des démonstrations. Ancien moulin fin XVIIIe (rue du fourneau). Maison de maître, 1786, brique et pierre bleue (rue du Maréchal Foch). Maison ténart, 1936, style Arts déco (rue de la liberté).

Les Fêtes

A noter la fête de la St Laurent, saint patron des ouvriers du feu, le dernier week- end d’août. La fête de la saint- Pansart se déroule au environ de mardi- gras, elle est née de l’initiative des ouvriers verriers du XIX e et est encore très vivante aujourd’hui. Un mannequin est promené sur une bâche, de temps en temps il est envoyé en l’air, à la nuit tombante il est brûlé.

Le Framboisier – restaurant – 59132 Trélon