Lompret / Pays de Chimay

L’Histoire : Ce très beau village de la Thiérache belge est rattaché à Chimay. Il est classé depuis 1983 pour ses qualités architecturales, patrimoniales et scientifiques. Lompret se niche au pied d’une falaise de calcaire givecien de plus de 50 m. au dessus du niveau de la rivière appelée “l’eau blanche”. L’endroit est très riche en histoire, on y a, en effet, découvert des grattoirs, des racloirs, des burins, des flèches préhistoriques, ainsi que des vestiges de remparts néolithiques. Dans la prairie appelée “le champ aux silex” furent trouvés des silex de différentes époques de la préhistoire, ainsi que des outils du paléolithique.

Ont été découverts à cet endroit des débris de poteries, de tuiles ou de briques de l’époque gallo-romaine. Au siècle dernier, le ” trésor romain de Lompret ” composé de plus de 600 pièces d’argent a été exhumé. Ce “trésor” aurait été enfoui au III e siècle lors des premières invasions barbares.
Lompret possédait un château féodal qui fut détruit en 1640. L’église dédiée à Saint Nicolas a été construite en calcaire en 1879. Le vieux pont qui enjambe la rivière date du XVIII e et les maisons en calcaire gris clair sont des XVIII e et XIX e. Sur le rocher du ” franc bois ” qui domine le village on trouve des ifs. La légende dit qu’ils proviendraient des baies emportées de Rome par les légionnaires inhumés en ces lieux voici deux millénaires…