59219 Étroeungt : 1366 habitants

Le vieux moulin d'ÉtroeungtL’Histoire :
Étroeungt tirerait son nom du mot franc “stronna”, le torrent.
C’est un bourg au passé riche, mais il reste peu de choses.
Ancienne agglomération de Duronum située sur la voie romaine Bavay-Reims, on a retrouvé des nécropoles et des substructions romaines à l’ouest du village actuel.

Étroeungt posséda également un château aujourd’hui complètement disparu.
Au XIII e, le village fut le théâtre d’un retentissant scandale.
L’occupant du château, Bouchard d’Avesnes fut excommunié après avoir épousé Marguerite de Constantinople, il faut dire que ce dernier était sous les ordres.
Cette ” affaire ” déclencha une vive querelle entre les comtes de Flandres et ceux du Hainaut obligeant le roi Saint Louis à intervenir.

Pour se rendre à l’église, qui date de 1570 et qui a été transformée au cours des XVIII e et XIX e, il faut emprunter de petites ruelles qui montent et qui donnent au village un côté très pittoresque. “
Nous allons en France ” disait autrefois les villageois lorsqu’ils sortaient du village empruntant la rue de France en direction de La Capelle.
Étroeungt sera rattaché à la France en 1678.
Le village, environné de pâturages offre de beaux points de vues.

Chaque année, en juillet, se déroule à Étroeungt, la foire des Courbeteux.
Courbeteux est le surnom des habitants du village.
Le courbet était un outil servant à la taille du bois de haie.