Il y eut un temps où Étréaupont possédait deux châteaux-forts, l’un appartenait au seigneur de Guise, l’autre au sire de Coucy.

Étréaupont 02580 
907 habitants.
Les Etréaupontois

Étréaupont

Butte féodale d’Étréaupont

L’Histoire

“stradonis villa” est mentionné dès 877.

Il y eut un temps où Étréaupont possédait deux châteaux-forts, l’un appartenait au seigneur de Guise, l’autre au sire de Coucy.

L’endroit sera incendié en 1521 par le Comte de Nassau et en 1650 par les espagnols.

Riche en histoire, on trouve des traces de voie romaine, des vestiges gallo-romains, un cimetière mérovingien.

Il reste une motte féodale du vieux château et des vestiges du château des Coucy.

Étréaupont

église d’Étréaupont

L’église Saint Martin a récupéré le portail de l’abbaye de Foigny.

L’endroit mérite le détour, très vallonné et tout en verdure.

Une promenade s’impose sur le site de l’abbaye de Foigny où il reste quelques pierres enfouies dans une luxuriante végétation.

Cette abbaye cistercienne fondée vers 1121 fut ruinée par les anglais au XV e, brûlée par les impériaux en 1543 et par les espagnols en 1653.

Le hameau du Mont d’Origny offre un très beau panorama.

Les habitants d’Étréaupont, les Étréaupontois, ne sont pas peu fiers de leur source millénaire dite “La source du bois”, aujourd’hui captée par une pompe électrique.

Le café préparé avec cette eau serait excellent.

à visiter : Association Le Pied de la Lettre – Médiathèque L’Oise aux Livres : www.lepieddelalettre.fr