Villes et villages d’Avesnois Thiérache

 Eppe-Sauvage – 59132 
245 habitants
A voir : belle église de 1593
Station touristique du ValJoly

église d'Eppe-SauvageL’Histoire

Eppa sylvestris disent les anciens documents : contrée boisée, le village aurait conservé le nom primitif de l’Helpe, rivière qui le traverse. Aujourd’hui petit village niché dans la ” petite Suisse du nord “, aux XVII e et XVIII e c’était une cité riche, très active avec de nombreuses forges. Au XIII e Eppe-Sauvage possédait 2 petits château-forts mis en avant-poste de Trélon. L’un a été détruit en 1651, l’autre est ” le Château de Voyaux “. Bâti vers 1250, il subsiste une tour ronde de briques et de pierres avec meurtrières. Le bâtiment principal a été édifié en briques sur pierres à partir de 1580 par un maître des forges. Les propriétaires actuels l’ont bien restauré mais le château ne se visite pas, sauf manifestations ponctuelles.

Les Sites

Le village a une belle église bâtie en 1593 et dédiée à Saint Ursmer, un saint du pays né à Floyon en 644, mort en 713. A 1 km du village, vers Clairfayt, se trouve ” le Château maillard “, ancienne demeure d’un maître de forge bâtie en 1773. Cette très belle habitation a conservé les 2 tours de son entrée, servant à sa défense. Le château ne se visite pas sauf manifestations ponctuelles.