Avesnelles est une ancienne bourgade franque. Des fouilles ont été entreprises et des objets intéressants sont conservés au musée de la société archéologique d’Avesnes-sur-Helpe.

 Avesnelles – 59440 
2499 habitants
les Avesnellois

Avesnelles

Avesnelles en 1597, extrait des albums de Croy

L’Histoire

“Avesnelles-Saint-Denis” disait-on autrefois. Jean Mossay dans ” En flânant dans l’Avesnois “ considère qu’elle correspond à la localité appelée Avisina donnée par Charlemagne à l’abbaye de Saint Denis en 775 et ancienne bourgade franque. Des fouilles ont été entreprises et des objets intéressants sont conservés au musée de la Société Archéologique d’Avesnes-sur-Helpe.

L’église a été bâtie au XVe sur l’emplacement de l’ancien cimetière mérovingien. Elle sera fortifiée au XVIe par l’adjonction d’un porche carrée servant de refuge à la population durant les guerres qui opposèrent le Hainaut et la France. Avesnelles étant positionnée à une dizaine de km du département de l’Aisne et de la Belgique, actuels tracés de l’ancienne frontière. Sur la commune, on parle souvent du “Camp de César”, oppidum romain, mais en réalité il est situé sur le territoire limitrophe de Flaumont- Waudrechies.

Avesnelles, entre tradition bocagère et industrie

La révolution industrielle verra le textile s’implanter sur la commune pour le peignage et le filage de la laine. La filature Tordeux-Flament sera créée en 1838. On compta trois usines de filature sur la commune en 1874. Plus de la moitié de la population vivait alors de l’activité industrielle.

En 1890, on prolongea la ligne de chemin de fer Lille-Valenciennes, jusqu’à Aulnoye et Anor. Ce qui marquera l’apogée de la commune. Après la première guerre mondiale, le développement métallurgique du bassin de la Sambre prendra le pas sur le textile.

Située en plein cœur du Parc Naturel Régional de l’Avesnois, Avesnelles appartient sur le plan géologique au contrefort des Ardennes et à la tradition herbagère de la Thiérache, dans la zone de production du fromage de Maroilles. Longtemps liée à la production de Maroilles, Avesnelles, possédait un site de production acheté en 1925 par Paul Fauquet, fondateur de la célèbre marque.