Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 7 juin 2020 : 3 Concerts :  11h30 : Pulcinella • Carlo Vistoli • Ophélie Gaillard – 14h30 : Paul Goussot – 16h30 : Orquestra Divino Sospiro • Coro Gulbenkian.

Gloire et Héritage du Baroque Tardif
De Händel à Mozart

Destins croisés, de londres à Vienne, autour du Messie de Händel orchestré par Mozart en 1789 pour le Baron Van Swieten.

3 Concerts 11h30, 14h30 & 16h30 Déjeuner 13h00 Rencontre avec les artistes 15h30

11h30

 Pulcinella • Carlo Vistoli • Ophélie Gaillard 

Ensemble Pulcinella – Carlo Vistoli, contre-ténor – Ophélie Gaillard, violoncelle et direction

Un midi chez le baron van Swieten
G.-F. Händel – C.P.E. Bach – A. Vivaldi

En ouverture d’une journée conçue autour de 1789, année de la parution du Messie de Händel réorchestré par Mozart, un concert imaginaire à Vienne chez Gottfried van Swieten, commanditaire de cette version. Un amateur éclairé, protecteur de Mozart, passionné de musique baroque qu’il promeut régulièrement à travers les œuvres de Händel, de Bach et de son fils Carl Philipp Emmanuel. Un salon familier de Mozart qui dit se rendre « tous les dimanches à midi chez le baron van Swieten ».

Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 7 juin 2020

14h30

 Paul Goussot 

Titulaire de l’orgue Dom Bedos (1748) de l’Abbatiale Ste-Croix de Bordeaux. A l’orgue historique Jean Boizard (1714) de l’abbaye.

L’orgue concertant et le siècle de la Révolution
Concertos, pièces de caractère et transcriptions
G.F. Händel – C.P.E. Bach – J.J. Beauvarlet Charpentier – C. Balbastre – W.A. Mozart…

L’univers luxuriant de l’orgue de concert, au fil d’un programme embrassant la seconde moitié du XVIIIe siècle jusqu’à la Marche des Marseillais de Claude Balbastre, l’un des plus fameux organistes français du temps révolutionnaire, à l’instar de Beauvarlet Charpentier. De Mozart, l’Andante pour orgue mécanique, contemporain de sa réorchestration du Messie de Händel, illustré ici par ses concertos et par une transcription originale de l’anthem Zadok the Priest, par l’interprète lui-même. Un riche itinéraire empruntant jusqu’aux pages du fils aîné de Bach, Carl Philipp Emmanuel, en témoignage des passions baroques du baron van Swieten et de Mozart.

16h30

 Orquestra Divino Sospiro • Coro Gulbenkian 

Orquestra Divino Sospiro – Coro Gulbenkian – Ruth Ziesak, soprano – Kristina Hammarström, mezzo-soprano – Tilman Lichdi, ténor – Thomas E. Bauer, basse – Massimo Mazzeo, direction.

Der Messiah (1789)
G.F Händel (HWV 56)
W.A. Mozart (KV 572)

Le Messie, l’œuvre la plus fameuse de Händel, près d’une cinquantaine d’années après sa création à Dublin, dans l’orchestration commandée à Mozart par le baron van Swieten, àVienne en 1789. Un témoignage de l’admiration du Viennois pour son prédécesseur et une incursion dans l’intimité de l’œuvre qu’il adapte aux temps nouveaux. Une approche singulière de ce chef-d’œuvre, à la dimension théâtrale renforcée par un orchestre plus fourni et certains remaniements, en une sorte d’exacerbation de la vitalité du message de Händel.

Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 7 juin 2020

Réservations à partir du 2 mars
Du lundi au vendredi 14h/18h – Samedi 9h/12h – Jours du festival 10h/16h