XXXVIe Festival de l’Abbaye de Saint-Michel en Thiérache – dimanche 10 juillet 2022 : 3 Concerts :  11h30 : Voces Suaves – 14h30 : Benjamin Alard – 16h30 : Philippe Jaroussky • Céline Scheen • L’Arpeggiata • Christina Pluhar. Déjeuner 13h00 – Rencontre avec les artistes 15h30

Abbaye de Saint-Michel en Thiérache
Musiques célestes au pays de Luther
De Schütz à Bach

Au centre de l’Allemagne, le creuset et l’accomplissement
d’une histoire de génies.

Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 10 juillet 2022

3 Concerts 11h30 14h30 & 16h30.

11h30

 Voces Suaves 

Voces Suaves

Triple « S  » en Saxe
H. Schütz / Madrigaux – Musicalische Exequien (extraits)
J. H. Schein / Israelsbrünnlein (extraits)
S. Scheidt / Sinfonia

Une coïncidence alphabétique pour désigner par la même initiale trois des plus grands prédécesseurs de J.S. Bach. De Dresde à Halle en passant
par Leipzig, la terre de Saxe comme berceau de musiciens pétris de culture luthérienne et d’influences italiennes, à l’ombre de Gabrieli. Aux
côtés de Schein, les plus profondes pages funèbres de Samuel Scheidt et d’Heinrich Schütz, « l’Orphée » du temps, pour le 350e anniversaire de sa
mort en 1672. Les traces d’un art fécond malgré des temps tragiques, témoignages du premier baroque allemand.

Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 10 juillet 2022

14h30

 Benjamin Alard 

Récital Paris-Weimarl

G. Muffat – J.J. Froberger – J.A. Guilain
J.S. Bach – F. Couperin – N. de Grigny

Benjamin Alard

Organiste titulaire de l’église Saint-Louis en l’Ile à Paris.
À l’orgue historique Jean-Boizard (1714) de l’abbaye.

L’axe franco-germanique d’un orgue européen mêlant les styles et les couleurs, sous l’invocation de Bach. La circulation des hommes et des oeuvres, de Muffat à Guilain en passant par Froberger, entre Salzburg, Paris et Vienne. De Bach lui-même, l’hommage à la musique française avec l’Aria emprunté à L’ Impériale de François Couperin, dont Benjamin Alard offre parallèlement sa transcription de La Sultane. Mais aussi avec la Pièce d’orgue, de la période de Weimar, aux trois mouvements titrés en Français. En apothéose, le point final du Livre d’orgue de Nicolas de Grigny, recopié par Bach en 1713, un an avant la construction de l’orgue de l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache.

Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 10 juillet 2022

16h30

 Philippe Jaroussky • Céline Scheen • L’Arpeggiata • Christina Pluhar 

Philippe Jaroussky, contre-ténor
Céline Scheen,
soprano
L’Arpeggiata
Christina Pluhar,
théorbe et direction

Himmelsmusik
J. Theile – M. Cazzati – J.C. Bach – J. S. Bach – C. Bütner
H. Schütz – P. H. Erlebach – C. Ritter – J.R. Ahle
H. Biber – A. Bertali
Préludes, psaumes et motets

Autour de la figure tutélaire de J.S. Bach qui condense toutes les richesses de ses contemporains, l’exploration d’un art germanique puissant dont le cantor de Leipzig illustre l’apogée du langage. De Schütz à Biber en passant par des artistes plus rares, toutes les dimensions d’une production inséparable de sa géographie et de sa culture, pourtant perméable à l’italianité et aux apports extérieurs. Une « musique céleste » qui puise son inspiration dans les Ecritures, magnifiée par des voix qui rendent grâce pour émouvoir le monde terrestre.


Festival de l’Abbaye de Saint-Michel – dimanche 10 juillet 2022

Réservations du lundi au vendredi 14h/18h – Samedi (les veilles des concerts) 9h/12h – Jours du festival 10h/16h